Une confiance réciproque s'établie naturellement entre les personnes !
Vous pouvez avoir totalement confiance : Pendant qu’ils sont chez vous, vous êtes chez eux !

Indiscutablement, oui. Pourquoi ? La raison en est toute simple : de tous les échanges effectués partout, il n’y a jamais eu de plaintes, ni de dégradations, de vols, etc… Il se peut qu’un doute s’installe avant de prendre la décision. Celui-ci est vite dissipé lorsqu’on se rend compte que certes, des étrangers vont s’installer chez vous, mais vous aussi, vous allez vous installer chez eux.

Un climat de confiance s’installe donc très rapidement : si vous craignez que vos hôtes vous volent ou cassent dans la maison, sachez qu’eux aussi ont les mêmes angoisses puisque vous serez chez eux. Quoi qu’il en soit, le conseil à suivre : communiquez avec votre « échangeur » par téléphone, internet, courrier et tout autre mode de communication. Demandez d’autres photos si besoin, fournissez-en aussi. Précisez bien les points, et (ce n’est pas obligatoire, mais prudent), établissez un accord écrit que vous enverrez à votre partenaire pour signature réciproque. Nous vous proposons sur ce site, un modèle de contrat dont vous pourrez vous inspirer largement.

Soyez honnête dans la description du bien immobilier mis à disposition, dans vos contacts avec l’autre partie échangeante, laissez votre maison en ordre, rangez vos affaires personnelles, prévoyez de laisser une liste de numéros de téléphones utiles (médecin, pharmacie, hôpital, bons restaurants, et pourquoi pas, d’amis –avec leur accord bien entendu-, des draps propres, serviettes de toilette, etc…). Si vous avez des appareils électroménagers compliqués, n’oubliez pas de laisser le mode d’emploi, les soins à apporter aux plantes, et le nécessaire pour préparer le premier repas au moins. Ceci n’est pas obligatoire, mais recommandé (savoir vivre…).

Quant à la remise des clés, elle peut être faite par un ami, un voisin, (l’accueil est toujours un bon point) ou bien, cachées à un endroit convenu. A la fin des vacances, n’oubliez pas de tout remettre en ordre avant votre départ.

Enfin, si vous avez une assurance « habitation » (obligatoire quoi qu’il en soit) et une « responsabilité civile », vous n’avez aucun soucis à vous faire. En cas de problème, celle-ci couvrira les dégats s’il y a lieu. Pour ce qui concerne l’échange de votre voiture avec celle de la (ou des) personne (s) partenaire (s), informez-en préalablement votre assureur (questionnez-le sur la couverture offerte, la franchise, le coût éventuel. Même chose pour votre partenaire).

Consultez nos autres infos « Questions-réponses »
Cliquez ici pour vous inscrire sur notre site !